in

150 ménages sensibilisés sur la lutte contre la traite des enfants à Pointe-Noire

Le phénomène de la traite des enfants a été identifié en République du Congo en 2004 par l’alerte de la Commission diocésaine Justice et Paix « enfants esclaves, enfants travailleurs ».

En effet, la traite des enfants constitue un problème majeur et on estime à environ 1 800, le nombre d’enfants victimes de traite à Brazzaville et à Pointe Noire (analyse de la situation de la traite des enfants en République du Congo UNICEF-Congo 2007).

Grâce aux financements de l’ambassade des U.S.A au Congo Brazzaville, une campagne de sensibilisation de lutte contre la traite des enfants a été organisée au village des pêcheurs au quartier Raffinerie de Pointe – Noire en date du 30 décembre 2018.

Avec l’appui de Monsieur Chris ZEKAKANY, Procureur de la République Adjoint près le Parquet de Pointe – Noire, assisté de Mr Gildas HINSOU représentant le Consulat du Bénin avec les représentants du Bureau exécutif de la communauté béninoise et du Commissariat spécial de la plage, nous avions sensibilisé plus de 150 ménages sur les thématiques de la lutte contre la traite des enfants.

Article publié dans le quotidien ” les dépêches de Brazzaville du lundi 07 Janvier 2019 à la page 13.

Qu'en pensez vous ?

0 points
Upvote Downvote

Rédigé par Alto AFRIQUE

ALTO AFRIQUE ENFANTS, est une ONG créée à Pointe-Noire en République du Congo le 02 Janvier 2006 pour lutter contre le trafic et la traite des êtres humains, en particulier les femmes et les enfants.

Objectif zéro déchets à Nkayi

Sensibilisation de 91 adolescents infectés par le VIH à travers les Nutricartes