in , ,

A la découverte du Samusocial Pointe-Noire

Le Samusocial Pointe-Noire est une association congolaise, de lutte contre l’exclusion sociale des enfants et jeunes de la rue, créée en janvier 2006, à la demande de la Mairie de Pointe-Noire et appartenant au réseau du Samusocial International.

Le Samusocial Pointe-Noire assure la prise en charge médicale et psychosociale des enfants et jeunes de la rue de Pointe-Noire ; forme les partenaires opérationnels ; mène des actions de sensibilisation et plaidoyer auprès des pouvoirs publics.La prise en charge d’urgence médicale et psychosociale est assurée par deux dispositifs d’aide et d’accompagnement : Les Equipes Mobiles d’Aide (EMA) et le Centre d’Hébergement d’Urgences avec Soins Infirmiers et Psychologiques (CHUSIP).

Les Équipes Mobiles d’Aide (EMA) : Près de 500 enfants sont pris en charge chaque année

A bord des véhicules EMA on trouve un travailleur social ou un psychologue, un médecin ou infirmier et un chauffeur-accueillant social. Les EMA ont pour mission d’effectuer 7 maraudes (6 de nuit et 1 de jour) et un suivi médical et psychosocial de jour (5 jour/7) chaque semaine. Lors des maraudes, les EMA rencontrent les Enfants et Jeunes de la Rue (EJDR) et leur proposent une prise en charge médico-psychosociale, prodiguent des soins, effectuent un suivi social et proposent, si besoin et demande, une orientation vers le centre d’hébergement d’urgence. Les EMA effectuent également des permanences médico-psychosociales chez nos partenaires (OSC, maison d’arrêt, commissariats de police d’arrondissements et des quartiers.

Le Centre d’Hébergement d’Urgence avec Soins Infirmiers et Psychologiques (CHUSIP) : Près de 5000 repas sont servis chaque année

Avec une capacité de 24 lits, le CHUSIP permet de mettre à l’abri les enfants dont l’état sanitaire et/ou psychique nécessite des soins d’urgences. La durée de séjour (dépendante de l’enfant) est adaptée à la demande de l’enfant, et fonction des orientations disponibles, variant de quelques jours à plusieurs mois.L’enfant bénéficie d’un suivi médical, social et psychologique et d’activités éducatives.

Le CHUSIP vise aussi la stabilisation de l’état de l’enfant, la médiation familiale en vue d’un éventuel retour en famille et oriente vers les structures d’hébergement long terme partenaires pour une réinsertion. Il fonctionne 24h/24, 365 jours/an.

Actions de sensibilisation et plaidoyer: Près 15 séances de sensibilisations et 20 réunions de concertation sur différentes thématiques sont organisées avec les partenaires publics et privés

Lutter contre l’exclusion des enfants et jeunes de la rue, c’est aussi pour le Samusocial Pointe-Noire sensibiliser et former la population en général, et le public en contact direct avec les enfants (Structures de santé, commissariats de police…).Ces actions visent à lutter contre la stigmatisation dont les enfants sont victimes au quotidien.

De concert avec ses partenaires du Réseau des Intervenants sur le Phénomène des enfants en Rupture (REIPER), le Samusocial Pointe-Noire mène des actions de plaidoyer en vue d’améliorer la prise en charge des enfants et jeunes de la rue Pointe-Noire.Des actions qui se traduisent par la mise en place d’un groupe de travail appelé « cadre de concertation » entre le REIPER et les autorités publiques impliquées dans la protection de l’Enfant à Pointe-Noire.

Les actions du Samusocial Pointe-Noire sont possibles grâce à des partenaires publics et privés qui apportent un soutien financier, matériel ou humain à savoir : La Mairie de Pointe-Noire, la délégation de l’Union européenne au Congo Brazzaville, Total E&P Congo, Congo Terminal , Samusocial International, Afd, Initiative 5%, Chevron, l’Ambassade de France au Congo, le REIPER, COWBELL, le Fonds Mondial, Expertise France, France Volontaires, le ROTARY Club, SOCOTRANS, ZERO KILLED, les directions départementales impliquées dans le cadre de concertation etc.

Qu'en pensez vous ?

0 points
Upvote Downvote

Rédigé par SAMUSOCIAL

Dispositif de lutte contre l'exclusion sociale des enfants et jeunes de la rue appartenant au réseau du Samusocial International, créé en 2006, à la demande de la Mairie de Pointe-Noire.

Lancement officiel de la plateforme Y’ello Blogging

L’AHAF formée par France Volontaires pour mieux communiquer