in ,

LikeLike LoveLove

Jeunesse congolaise et les Objectifs du Développement Durable

Le Club environnement de l’association des volontaires “Jeunes pour l’environnement” en sigle JPE-CONGO, a tenu ce 24 Novembre 2018 sa dernière séance de l’année, consacrée à l’ODD 13″ mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques“.

http://Rosère%20MAVOUNGOU%20%20Animatrice%20principale%20du%20club

Le Club JPE CONGO, est un espace d’échange et d’apprentissage, ouvert au public. Il a connu la participation des étudiants, chercheurs, leaders d’opinion et des réseaux de la société civile congolaise (AFRIYAN CONGO, RECOJAC CONGO et REJEFAC CONGO) mais aussi celles des centres de recherche scientifique congolaise (Institut de Recherche Agronomique et l’Institut de Recherche Forestière).

Les volontaires JPE ont animé tour à tour des thématiques par rubriques ci-après:

  • Conférence débat sur la conservation des forêts, enjeux et perspectives dans la lutte contre les changements climatiques;
  • Découverte sur les Tourbières du Bassin du Congo, une véritable solution pour la séquestration du carbone;
  • Débat sur l’actualité autour du thème: les accords multilatéraux sur le climat, quels retombés au niveau national;
  • Quiz, plaidoyer et les gestes qui sauvent ont permis d’évaluer la perception des participants sur toutes les thématiques abordées.

Comme de coutume, on a lié l’utile à l’agréable. Le rendez-vous est pris pour l’année 2019, qui abordera les thématiques liées aux autres ODD.

Qu'en pensez vous ?

3 points
Upvote Downvote

Rédigé par Jeunes Pour l’Environnement

• Sensibiliser, éduquer et former les jeunes aux questions du bien-être commun sur la survie de la planète ;
• Planter les arbres et créer des vergers ;
• Promouvoir l’esprit du volontariat, l’éducation civique et le vivre ensemble au niveau de la jeunesse ;
• Stimuler la conscience des jeunes sur l’innovation, la créativité et l’entreprenariat visant à les rendre autonomes ;
• Dénoncer auprès des observateurs internationaux des atteintes à la mauvaise utilisation de notre patrimoine naturelle et culturelle, la non application et le non-respect des lois et textes nationaux ainsi qu’internationaux sur la protection de l’environnement ;
• Valoriser, protéger  et promouvoir les sites naturels de notre pays ;
• Concevoir et réalisé les projets à caractères socioéconomiques (Agroforesterie et l’Agropastoral), environnement et culturel.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Butterfly et la Radio Citoyenne des Jeunes : Ensemble on va plus loin !

Rétro 2018/AVDCS : Lancement officiel du projet autochtone à Impfondo, Likouala