in ,

Protection et soutien psychosocial des enfants affectés par la crise du Pool

Depuis décembre 2016, pour répondre aux besoins humanitaires des personnes les plus vulnérables affectées par la crise du Pool en particulier les enfants de 2 à 5 ans, l’AED a apporté sa contribution à travers la mise en place et l’animation de 10 Espaces Amis des Enfants (EAE) aménagés, dotés en équipement et petit matériel :

– Département du Pool : Kinkala 3 EAE ; Mindouli 2 EAE

– Département de la Bouenza : Madingou 1 EAE ; Loutété 2 EAE ; Yamba  2 EAE.

Ces espaces ont permis d’occuper, de sécuriser les enfants, les soulager des émotions et tensions vécues, et de créer  un climat de protection, de détente, de confiance et de stimulation du développement. Des activités  récréatives et éducatives favorables à l’acquisition des apprentissages de base et au développement harmonieux de l’enfant ont été organisées. Les cas d’enfants ayant des besoins spécifiques de protection, de santé identifiés  ont été accompagnés et référés vers des services spécialisés de prise en charge de la petite enfance. Un repas équilibré à été offert quotidiennement à chaque enfant.

Ainsi , plus de 1400 enfants déplacés et issus des familles d’accueil de 2 à 5 ans filles et garçons sans discrimination sont accueillis et pris en charge dans les 10 Espaces Amis des Enfants (EAE) avec l’appui de l’Unicef de décembre 2016 à nos jours.

346 enfants malades référés vers les structures sanitaires de proximité ont bénéficié d’un appui médical.

119  enfants sans actes de naissances référés vers les mairies / Sous-préfectures pour l’obtention des actes de naissances.

76 enfants victimes de violences ont bénéficié d’un appui psycho-social.

Qu'en pensez vous ?

1 point
Upvote Downvote

Rédigé par AED CONGO

L'Action des Educatrices pour le Développement (A E D) est une organisation non gouvernementale à caractère socio-éducatif et à but non lucratif.
Elle à pour mission : la défense, la promotion, des droits de l'enfant, de la jeune fille et des populations exclues et marginalisées afin que ces dernières trouvent une place dans la société.
La vision de l'AED est que les droits de tous les enfants , de toutes les jeunes filles, des populations exclues et marginalisées soient respectés

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Procédures d’enregistrement des naissances : 1309 autochtones de la Likouala sensibilisés

Examen Périodique 2018 du Congo, où en est-on ?