in

Rétro 2018/AVDCS : Lancement officiel du projet autochtone à Impfondo, Likouala

L’association pour la vulgarisation du droit au cœur de la société que dirige André MPEMBA BOUETOUETOUMOUSSA a lancé officiellement, le 24 septembre 2018, en présence des autorités du département de la Likouala, le projet en faveur des autochtones  en vue de les former  et les sensibiliser aux procédures d’enregistrement de naissance. Le lancement officiel de ce projet était patronné par le secrétaire Général du département de la Likouala, monsieur Pascal MOUELE.

Ce projet qui est piloté par l’Observatoire congolais des droits de l’Homme en partenariat avec Agir ensemble pour les droits de l’homme, cofinancé par l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme de l’union européenne vise à former 6 points focaux composés des leaders autochtones et bantous et de sensibiliser 750 autochtones aux procédures d’enregistrement de naissance.

« L’objectif principal de ce projet est de lutter pour une citoyenneté effective en faveur des populations autochtones. Notre combat consiste à exhorter ces peuples à faire déclarer leurs enfants à l’état civil afin qu’ils jouissent pleinement de leurs droits à la citoyenneté comme tous les autres citoyens du Congo. Notons que nombreux des enfants voir même des parents  autochtones vivant dans le département de la Likouala sont dépourvus des droits les plus fondamentaux parce que ne possédant pas pour la majorité de documents administratifs ( acte de naissance…) pour des raisons diverses : l’ignorance ,manque de moyen financier, l’influence de leurs traditions, manque de niveau d’instruction, l’éloignement des services de l’état civil de leurs villages, comportement hostile de certains agents vis-à-vis des autochtones etc. En dehors de ce projet, notre organisation sensibilise les communautés à travers la radio communautaire », a indiqué le Président de l’AVDCS, André MPEMBA BOUETOUMOUSSA.

Ainsi, dans le but de faciliter leur travail sur le terrain, le ministère de la justice et des droits humains et de la promotion des peuples autochtones a signé une note autorisant cette organisation d’obtenir gratuitement et sans complexité de procédure des réquisitions et jugements aux fins de déclaration tardive de naissance en faveur de cette couche défavorisée. Notons que la deuxième phase de ce projet qui portera sur le pré-enregistrement de près de cinq cent enfants autochtones dont l’âge varie entre zéro à 10 ans débutera jusqu’en 2019.

Qu'en pensez vous ?

0 points
Upvote Downvote

Rédigé par AVDCS CONGO

L'AVDCS est une organisation apolitique créée depuis le 20/02/2017 sur la base de la loi du 1er juillet 1901. Son siège est situé sur l'avenue François Xavier KATALI, quartier Angola-Libre ( Impfondo,Département de la Likouala).
Son objectif principal est le développement social en contribuant à l'éveil des consciences,la vulgarisation et la connaissance du droit dans divers domaines, la promotion et la protection des droits des personnes vulnérables ( autochtones, femmes, réfugiés et enfants ), la vulgarisation des textes relatifs à la protection de l’écosystème forestier ainsi que la lutte contre le VIH/SIDA.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Jeunesse congolaise et les Objectifs du Développement Durable

Repas de conscientisation de la jeunesse