in , , , , , ,

LikeLike

Sensibilisation dans la lutte contre les changements climatiques

Nous avons sensibilisé environ 200 personnes (femmes, hommes, jeunes filles mères et garçons confondus) dans le village de MATOMBI, situé au bord de la côte, à quelque 10 kilomètres du siège de la Préfecture du KOUILOU, le 15 octobre 2018 ,en notre qualité  d’animateurs REDD+ sur les effets des changements climatiques et les alternatives liées à la préservation de la forêt contre la coupe abusive, la protection de la biodiversité, dans les département de Pointe-Noire et du KOUILOU…

Notre sensibilisation porte à porte, avec l’appui du président du village et des jeunes mobilisés à cet effet, a eu pour objectif d’éveiller la conscience des populations riveraines des forêts dudit village sur les enjeux des dérèglements climatiques.

C’est en partenariat avec la coordination nationale REDD+, qui est un organe technique du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment avec la cellule interdépartementale décentralisée REDD+ des départements de Pointe-Noire et du KOUILOU, que nous avons organisé la sensibilisation dans 100 ménages du village de MATOMBI. Cette population se caractérise par la pratique de la pêche artisanale dont le poisson issu de ladite pêche est régulièrement séché à base du bois et du charbon tirés de la forêt victime de la dégradation et de la déforestation sans merci.

La sensibilisation a porté sur la vulgarisation des mesures d’atténuation et d’adaptation, comme alternatives à la préservation de la forêt contre la coupe abusive du bois, par la transmission des techniques de pratique de l’agriculture en zone de savane et l’usage  des foyers améliorés, pour une utilisation rationnelle, responsable et durable du bois et l’écosystème biologique, dans la lutte contre les dérèglements climatiques

L’Equipe des animateurs sur la REDD+ a été formée par madame LILLE  TEDDY DIABAKANA, responsable de la cellule décentralisée REDD+ dans les départements de Pointe-Noire et du KOUILOU

A titre de rappel, plusieurs organes de gouvernance, composés de toutes les parties prenantes (administration forestière, Société Civile, Populations locales et Autochtones, riveraines des forêts, administration du territoire…) à savoir : Le comité national REDD+(CN-REDD+), la Coordination nationale REDD+(CONA-REDD+), le Cadre de Concertation sur la REDD+ (CACO-REDD+), le Comité départemental  REDD+ (CODEPA-REDD+), la Plateforme pour la Gestion durable des forêts dans les processus APV-FLEGT et REDD+(PGDF), le groupe d’élaboration des Normes, le Forum consultatif sur la Certification FSC des forêts du bassin du Congo, sont engagés dans la lutte contre les changements climatiques et la bonne gouvernance forestière  au Congo Brazzaville.

Qu'en pensez vous ?

1 point
Upvote Downvote

Rédigé par CPDHLCT

Nous sommes une organisation non gouvernementale, à caractère social. Nous travaillons dans la promotion des Droits de l'homme. Notamment dans le soutien et l'encadrement des personnes vulnérables, la promotion du développement socio-économique durable, la promotion de la paix et de la lutte contre la consommation des stupéfiants.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Renforcement des capacités des Points Focaux de la Plateforme Dette et Développement du CONGO (PF2D)

La société civile du bassin du Congo formée sur le Leadership